Fabrice Amedeo

Journaliste-navigateur ? Navigateur-journaliste ? Fabrice Amedeo a fait le choix de ne pas choisir entre deux sillages qu’il trace avec passion depuis longtemps. Mais l’appel du large a tout de même pris le dessus ces dernières années, le poussant à fréquenter plus souvent les pontons trinitains que la salle de rédaction du Figaro. Route du Rhum-Destination Guadeloupe, Transat Jacques Vabre, en Class40 d’abord puis en Imoca, Fabrice a tracé son chemin avec application et travail, jusqu’à gravir son Everest personnel en participant au Vendée Globe 2016-17. 11ème de l’épreuve, il est entré dans le cercle fermé des circumnavigateurs, forçant le respect et entraînant de très nombreuses personnes dans son rêve d’enfant. Quelques mois plus tard, après une Transat Jacques Vabre en double avec Giancarlo Pedote, Fabrice a changé de monture et de braquet. Venant à bout de ce qu’il qualifie lui-même de « Vendée Globe entrepreneurial », il a fait l’acquisition d’un foiler de dernière génération en vue notamment d’une participation au 40ème anniversaire de La Route du Rhum-Destination Guadeloupe sous les couleurs de Newrest – Art & Fenêtres, l’année même où le navigateur fête lui aussi ses 40 ans !

Crédit photo : Jean-Marie Liot

Fabrice Amedeo - Site officiel
Newrest - Art & Fenêtres

Le monocoque Newrest – Art & Fenêtres est un foiler de dernière génération à la barre duquel Fabrice Amedeo disputera les grands rendez-vous du calendrier Imoca et ce jusqu’au Vendée Globe 2020-21. Ex-« No Way Back » racheté au Hollandais Pieter Heerema qui l’avait mené autour du monde en solitaire, ce monocoque signé VPLP-Verdier a été mis à l’eau en août 2015.

Pour l’accompagner sur ce nouveau défi, Fabrice Amedeo pourra compter sur la fidélité de Newrest, le seul caterer à intervenir sur l’ensemble des secteurs de la restauration et des services associés et premier acteur mondial indépendant du catering aérien, à ses côtés depuis 2014. A partir de cette saison 2018, le navigateur portera également avec fierté les couleurs d’Art & Fenêtres. Figurant parmi les leaders français sur le marché de la menuiserie, le réseau rejoint l’aventure et s’engage à ses côtés jusqu’à fin 2021.

 

Newrest - Art & Fenêtres - Site officiel
Paul Meilhat

Après un début de carrière en voile olympique, notamment en Laser et 49er, Paul Meilhat se tourne vers la course au large en 2008, avec la course Cap Istanbul du circuit Figaro. L'année suivante, il participe à sa première Solitaire du Figaro où il termine 19e et deuxième bizuth.

Fin 2010, il est sélectionné par Macif pour porter ses couleurs en Figaro pour les saisons 2011 et 20121. Il termine sixième de la Solitaire en 2011, neuvième en 2012.

Après une saison en demi-teinte en 2013 (30e du Figaro mais deuxième du Spi Ouest-France et de la Solo Basse-Normandie2), Paul Meilhat s'associe en 2014 au groupe d'assurances SMA. Il remporte alors la Transat AG2R en double avec Gwénolé Gahinet en avril, puis la Solo Basse-Normandie, puis obtient la cinquième place de la Solitaire du Figaro. Il termine l'année à la quatrième place du championnat de France de course au large. Toujours avec SMA, il s'engage sur le circuit IMOCA avec pour objectif le Vendée Globe 2016-2017 qu'il courra sur l'ancien 60 pieds de François Gabart, précédent vainqueur du tour du monde3. Il bénéficie du soutien sportif et technique de Michel Desjoyeaux et de son écurie Mer Agitée. Pour sa première course en IMOCA, Paul Meilhat remporte le Record SNSM – qu'il court avec « le Professeur » – le 23 juin 2015, en 37 heures, 4 minutes et 23 secondes4. Il est arrivé 4e sur 14 dans la Transat New York-Vendée jeudi 9 juin 2016 en 10 jours, 12 heures, 19 minutes et 27 secondes sur le 60 pieds IMOCA SMA.

 

Crédit photo : V. Curutchet / DPPI / SMA

 

Paul Meilhat - Site Officiel
SMA

Fort d’une collaboration réussie en 2014 sur le circuit Figaro, autour de valeurs communes, SMA pérennise l’aventure avec Paul Meilhat, talentueux skipper de la nouvelle génération. Ce groupe d’assurances mutuelles s’engage sur un programme de course en IMOCA comprenant les plus grands événements de 2015 à 2018. C’est pour SMA le point d’orgue d’un parrainage sportif ambitieux sur le circuit IMOCA, axe principal de sa stratégie de communication globale.

« On a pris la décision de ne rien changer du bateau vainqueur du Vendée Globe 2012 et de La Route du Rhum 2014. On sait qu’on dispose d’un bateau de référence en la matière et il nous paraissait plus sain que Paul puisse se familiariser avec son bateau avant d’envisager des modifications… » précisait Michel Desjoyeaux, à la veille du Vendée Globe 2016-2017. La confrontation avec les derniers-nés des plans Verdier – VPLP a été riche d’enseignements. En 2017, l’équipe SMA Course au Large a équipé d’un foil tribord le 60 pieds SMA. Les phases de tests permettront de recueillir des données et permettront de définir, si le monocoque blanc et bleu sera équipé ou non de foils pour la Transat Jacques Vabre, au mois de novembre prochain.

Crédit photo : JM Liot / DPPI / SMA

 

- Site officiel
Manuel Cousin

« La mer, les bateaux, les régates ont toujours rythmé ma vie. Comme grand nombre de marins, je me sens bien en mer et j’aime partager ce que nous vivons au large. Compétiteur dans l’âme, je ne lâche jamais rien ».

Fin 2013, après un parcours classique en IRC, Manuel Cousin fait l’acquisition du Class40 N°30 appartenant à Tanguy De Lamotte. Un an plus tard, l’aventure démarre avec Groupe Sétin. D’un naturel avenant, Manuel Cousin a, de prime abord, le profil du navigateur passionné qui réalise son rêve. Mais c’est mal connaître ce normand de 50 ans, originaire de Rouen et compétiteur dans l’âme. Pour un coureur qui arrive tout juste en Imoca, la compétition se situe à tous les niveaux du classement, et nul doute qu’il saura se démarquer dans sa façon de naviguer. Après une passation du bateau aux côtés d’Arnaud Boissières lors de La Transat Jacques Vabre 2017, Manuel Cousin s’apprête à mettre à profit les conseils de son ami pour écrire les nouvelles pages de l’Imoca Groupe SETIN numéro 71, ex La Mie-Caline-Artipôle. C’est d’ailleurs aux Sables d’Olonne, port d’attache du bateau qu’il décide de s’établir. Un clin d’œil à l’objectif principal du projet, la participation au Vendée Globe 2020 !

 

 

Manuel Cousin - Site Officiel
Groupe Setin

C’est une histoire de rencontres dont il s’agit, multiples, fructueuses, enrichissantes, de belles rencontres embellies par la détermination et l’audace. Et surtout de celles qui forgent les aventures ! Fin 2014, Eric Sétin, pdg du Groupe SETIN, spécialisé dans la quincaillerie industrielle et de bâtiment, engage son entreprise aux côtés de Manuel Cousin, skipper du Class 40 numéro 30. Des valeurs communes rapprochent les deux hommes, et avec détermination, l’engagement est complet, l’enthousiasme sans faille. C’est un succès pour l’entreprise et pour le navigateur, qui décident ensemble d’évoluer en Imoca et de poursuivre en jusqu’en 2021 avec pour objectif majeur, le Vendée Globe 2020.

 

Crédit photo : B. Gergaud

 

Groupe Setin - Page Facebook
Louis Burton
En 2010, cet entrepreneur parisien débarque dans le monde de la course au large. Passionné de voile depuis toujours, en croisière avec son père, en régate avec ses potes, il arrive à convaincre Bureau Vallée de l’accompagner sur la Route du Rhum 2010 en Class 40. 5 transats et 2 Vendée Globe plus tard, Louis Burton a grandi et continue à tracer sa route vers les podiums avec un nouveau bateau : l’IMOCA vainqueur du Vendée Globe 2016, Bureau Vallée 2.
 
Louis Burton c’est beaucoup de talent, un caractère bien trempé et un optimisme à toute épreuve. Sur la Route du Rhum 2010 alors qu’il n’avait que 25 ans, après une collision avec un chalutier au milieu de l’Atlantique, le benjamin du plateau continue sa course à la barre de son Class40 blessé jusqu’à Pointe-à-Pitre. Une première Transatlantique, qui l’était aussi pour son partenaire, Bureau Vallée déjà aux côtés du jeune skipper aussi atypique qu’attachant.
 
A 32 ans, Louis Burton a confirmé tout son talent en bouclant le Vendée Globe 2016 à la 7ème place. Un tour du monde en solitaire salué par tous qui lui a permis d’accéder à un nouveau statut. Toujours accompagné par Bureau Vallée, partenaire fidèle, son projet a muri à travers des résultats en constante progression. C’est avec Servane Escoffier, co-skipper, compagne et team manager, que Louis va engager son nouveau programme. Un nouveau défi qu’il compte bien relever, façon « Burton »...

crédit photo Stephane Maillard

- Site Officiel
Bureau Vallée II

Avant même d’entamer son premier tour du monde en solitaire et sans escale, Louis Burton a appris la bonne nouvelle. Pour son nouveau programme 2017-2021, il sera aux commandes de Bureau Vallée 2, l’IMOCA à foils vainqueur Vendée Globe, lancé en 2015. En effet, Bureau Vallée 2 est l’ex Banque populaire 8 qui a permis à Armel le Cleach de remporter le Vendée Globe 2016. Repris par Bureau Vallée et Louis Burton, cet IMOCA à foils de toute dernière génération va permettre à Louis d’être compétitif. Une histoire de fou et un bonheur intégral pour celui qui naviguait jusqu’alors avec un IMOCA de 2006.

crédit photo Stephane Maillard

Bureau Vallée II - Site officiel
Sam Davies

Britannique de naissance et bretonne d'adoption, Sam Davies a navigué sur toutes les mers du globe et sur toutes sortes de bateaux. En 2015 elle participe avec Tanguy de Lamotte à la Transat Jacques Vabre (5e) sur l’Imoca « Initiatives Cœur » (2e du nom) En 2017 lorsque que Tanguy annonce son souhait de passer la barre, il se tourne naturellement vers Sam, excellente ambassadrice du projet et désireuse de s’aligner sur un 3e Vendée Globe. L’achat d’un nouvel Imoca (l’ex Maître Coq, 3e du dernier Vendée Globe, doté de foils en 2016) colle aux ambitions sportives de Sam. Elle devient le skipper officiel du Team Initiatives Cœur à l’issue de la Transat Jacques Vabre 2017 pour les trois prochaines saisons. En attendant, avec déjà 25 transatlantiques à son actif, Sam prendra en novembre 2018 le départ de sa première Route du Rhum ! 

© Photos : Team Initiatives Coeur

 

 

Sam Davies - Sam Davies et Initiatives Coeur
Initiatives Coeur

En 2012, le skipper Tanguy de Lamotte embarque pour un Vendée Globe sur un Imoca ancienne génération aux couleurs d’INITIATIVES COEUR. Le projet sponsorisé par INITIATIVES, également mécène de la Fondation Mécénat Chirurgie Cardiaque, connait un joli succès. La suite heureuse rime avec achat d’un nouveau bateau et arrivée d’un solide co-sponsor, la société vendéenne K.LINE. Dans le projet Initiatives Cœur, les sponsors sont également mécènes de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Chaque course est l’occasion d’une levée de fond originale sur les réseaux sociaux, grâce aux « like » ou « partages » des internautes. En contrepartie les sponsors s’engagent à verser des fonds pour la Fondation. Il faut environ 12000€ pour financer une opération en chirurgie cardiaque pédiatrique. Suite à la Transat Jacques Vabre 2017 25 enfants ont ainsi pu être opérés. Ils viennent d’Asie ou d’Afrique et sont pris en charge par des familles d’accueil en France le temps de leur opération et convalescence. En 2017, le projet prend une nouvelle dimension avec l’achat d’un bateau plus performant doté de foils et l’arrivée de Vinci Energies tant que sponsor associé. Sam Davies remplace Tanguy de Lamotte à la barre du projet géré par le team Initiatives Cœur. 

© Photos : Team Initiatives Coeur

Initiatives Coeur - Initiatives Coeur