Denis Van Weynbergh BE
EYESEA.BE - N°207

Année de naissance : 1967
Profession : Skipper professionnel

Présentation

Belge,  âgé de 50 ans, Denis Van Weynbergh est avant tout un papa comblé  de deux garçons, et ancien patron d’une petite entreprise. Passionné par la voile depuis sa plus tendre enfance, il est moniteur UCPA de voiles et de croisières. Il a également collaboré en tant que journaliste nautique pour Yachting Sud, revue francophone belge de Yachting. Ce skipper brabançon habite au sud de Bruxelles et est trilingue (­français- anglais- néerlandais).

Depuis son plus jeune âge, il naviguait tous les étés en famille aux quatre  coins de l’Europe. La révélation du large et de la course lui est venue en 2001, lors de sa ­participation à la Mini-Transat. Une traversée de l’Atlantique en course solo, sans moyens de communication moderne et sur des bateaux de 6,5 mètres ! Pour ce faire, il a accumulé en 6 mois plus de 6.000 milles nautiques pour arriver à son objectif: passer l’Équateur en Mini et arriver à Bahia au Brésil. Il atteindra son objectif le 7 novembre 2001.

Depuis, Denis ne fait que dévorer les milles nautiques ! Ces dernières ­années, il a ­enchaîné les convoyages multiples, les participations à diverses courses en solitaire et transatlantiques comme la Route du Rhum en 2010, une ­Transat associative avec des jeunes diabétiques en 2011, Québec Saint-Malo avec le même équipage en 2012, la Transat Jacques Vabre en 2013, ou encore la Fastnet  en 2015.

Il a environ 60.000 milles parcourus à son actif et est titulaire du brevet Européen  ICC. C’est le seul Belge à avoir enchaîné les plus grandes courses océaniques et aujourd’hui, il ne lui reste plus que le Vendée Globe pour compléter son palmarès.

Le bateau

Nom : EYESEA.BE
Numéro : 207

Autre

Pour financer sa participation au Vendée Globe, Denis a réfléchi à un concept de communication originale: le ­projet “EYESEA”. ­L’objectif est de proposer aux ­partenaires ­d’acquérir l’une des 250 photos d’iris personnalisés qui ­formeront ensemble un seul iris géant sur les voiles du ­bateau lors de la course du Vendée Globe. Le concept est de créer une œuvre d’art participative et ­collaborative dans une logique de regard et de fenêtre sur le monde.

Pour ce faire, Denis a fait appel à l’artiste photographe belge, Edouard Janssens, qui, avec sa série “Windows to the Soul”, s’est spécialisé dans la création d’œuvres d’art à partir d’iris grâce à une technologie et une ­méthodologie spécifiques de macro-photographie. Il se chargera de la partie technique et réalisera les photos des iris des ­partenaires. Ceux-ci ne seront pas retouchés, mais leur rondeur sera prédéfinie car ces iris seront amenés à n’en créer qu’un seul sur la voile de Denis.