Nouvelles du bord - Fabrice Amedeo - Samedi 11 mai 2019

« La nuit a été un peu difficile parce que nous avons tiré des bords pour monter vers le rocher. C’était compliqué de maintenir la vitesse par rapport aux bateaux à dérives. Le résultat n’est pas dingue ce samedi, mais j’ai plutôt réussi à limiter la casse. J’ai réussi à dormir, ce qui n’avait pas été le cas depuis le début de la course, je suis assez content. 

Nous allons maintenant repartir vers les Açores avec une dépression qui nous attend. Nous devrions avoir 25/30 nœuds, bâbord amures, au reaching. 

Tout va bien à bord. Comme nous avons mis le bateau à l’eau tardivement, il y a quelques petits détails que nous n’avions pas eu le temps de valider avant le départ et que j’éprouve en ce moment. Il y a quelques petites bricoles mais tout va bien. J’apprends et ça ne se passe pas si mal que ça ! ».