Fabrice Amedeo, 3ème solitaire de la Bermudes 1000 Race

En franchissant la ligne d’arrivée de la Bermudes 1000 Race Douarnenez – Cascais ce dimanche à 6h21 (heure de Paris), Fabrice Amedeo a bouclé les 1000 milles parcours de l’épreuve en 3 jours 19 heures 51 minutes et 25 secondes, à la vitesse moyenne de 11,7 nœuds. Le skipper de Newrest – Art & Fenêtres a ainsi terminé 3e solitaire de la course, 11 heures et 16 minutes après le vainqueur, Paul Meilhat. Ses impressions à chaud.

« J’ai un peu galéré au début, pour sortir de la baie de Douarnenez. Je n’étais pas hyper à l’aise au près. A l’inverser, la première partie du golfe de Gascogne s’est très bien passée mais ensuite, j’ai eu un souci avec un hook de safran qui n’a pas arrêté de sauter, ce qui m’a fait partir au tas plusieurs fois. De ce fait, j’ai perdu beaucoup de terrain mais aussi beaucoup de confiance. Le passage du cap Finisterre a été très beau, avec une mer très formée. Les conditions que l’on a rencontrées lors de cette course ont été très variées et j’ai pu tester énormément de choses. Lors des quatre dernières heures, j’ai pu aller très vite et faire avancer le bateau à 100% de sa polaire. Au final je suis très content car l’idée était de décrocher la qualification pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe et ça, c’est fait. En quittant Douarnenez, je n’étais pas vraiment prêt à partir en mode course mais c’est quand même ce que j’ai fait. C’est sans doute pourquoi je me suis un peu brûlé les ailes au début. Le positif, c’est que j’ai pu prendre mes marques à bord du bateau en solitaire. Cette course a, pour moi, répondu en tous points à ce à quoi elle devait servir. C’est très bien. »

 

© Ricardo Pinto | Bermudes 1000 Race - Douarnenez | Cascais

© Ricardo Pinto | Bermudes 1000 Race - Douarnenez | Cascais